Le blog 100% pratique de Wally

Nouvel espace communautaire spécial Ventes Privées

Posté par Wally le Jeudi 28 janvier 2010


Je voudrais partager avec vous aujourd’hui une initiative géniale, initiée par VraiBonPlan.com: l’espace communautaire VraiBonPlan Vente Privée .

Bon, il est vrai que je ne suis pas neutre sur ce coup-là, puisque je suis impliqué… mais je peux vous assurer…

Lire la suite de Nouvel espace communautaire spécial Ventes Privées

Ici, les vieux billets sont repassés…

Posté par Wally le Jeudi 9 juillet 2009

Je l’avais annoncé, ce blog n’est pas lié à l’actualité du jour, mais plutôt le traitement de sujets d’actualité.

La nuance? je ne veux pas contribuer à la « course à l’actu » que se livrent certains blogs populaires (presse-citon, chauffeur de buzz, …) ou même sites de grands médias (le figaro, le monde, …), ils le font déjà très bien, je ne vois pas ce que je pourrais apporter.

Par contre, je crois que traiter des sujets à tête reposée, loin de la frénésie de l’annonce, peut s’avérer utile à de nombreux internautes :

Lire la suite de Ici, les vieux billets sont repassés…

Pouvoir d’achat: mieux consommer

Posté par Wally le Samedi 6 septembre 2008

Depuis l’âge de 10 ans, je cherche à dépenser moins. Sans rire, j’ai du être le plus jeune « cliente » de la Redoute. A l’époque, je me débrouillais pour obtenir des pochettes de tirages photo Maxicolor de bienvenue, offrant un développement en tirage double, une pellicule neuve et un cadeau pour…

Lire la suite de Pouvoir d’achat: mieux consommer

Inscription newsletter CODE PROMO

Inscrivez-vous à mes newsletters !

Pour ne pas manquer les prochains articles du Blog Code Promo®,
Inscrivez-vous à mes newsletters !

Partager sur Facebook

Réparer une boiserie même très abîmée pour moins de 30€

Posté par Wally le Lundi 24 août 2015

En écrasant un insecte sur la marche du cadre de la porte fenêtre en bois, j’ai eu une mauvaise surprise : mon doigt s’est enfoncé dans le bois !!

En y regardant de plus près, toute une partie de la boiserie a été évidée, je ne sais par quel insecte… Mais visuellement, les dégâts sont énormes (cliquer pour agrandir) :

etat-des-lieux

Le bois s'enfonce (zone en rouge) !

Le bois est rongé de l'intérieur

Le bois est rongé de l'intérieur

Pour autant, j’ai réussi à réparer cette boiserie, voici comment j’ai procédé, sur 2 semaines avec les temps de séchages.

Le matériel pour remettre une pièce de bois comme neuve

Pour mastiquer, vous aurez besoin d’une boite de « mastic à bois pour fissures de plus de 1cm », d’une spatule et d’un chiffon propre. Pour poncer, vous aurez besoin soit d’une ponceuse à bande, soit de feuilles de papier abrasif (ou « papier de verre »). Enfin, prévoyez de la peinture (et un pinceau) pour remettre en couleur votre boiserie !

Les étapes de réparation du bois

Dans mon cas, les dégâts étaient tellement importants que j’avais peur de mettre la boiserie à nue sur toute la profondeur. J’ai donc préféré procéder par étapes : tout d’abord vider la fente pour retirer le bois pourri, remplir de mastic, puis ensuite seulement enlever le reste du bois pourri, et finir de rajouter de la matière. Si la partie de bois à réparer est plus petite, vous pouvez tout faire en une fois. Ensuite, lorsque le mastic sera bien sec, il faudra poncer, puis repeindre.

Préparation de la pièce de bois

Pour que le mastic prenne, il faut qu’il soit sur du bon bois, bien dur, propre et sec. J’ai donc raclé l’intérieur de la fente pour retirer toutes les « miettes » de bois. J’ai également gratté le bois en dessous qui était « mou » :

Curage du bois pourris

Curage du bois pourris (cliquer sur la photo pour l'agrandir)

J’ai ensuite rempli la fente avec du mastic, de manière assez grossière. Ensuite, j’ai laissé sécher. Le temps de séchage dépend fortement du volume de mastic ; dans mon cas, j’ai dû attendre 3 jours pour qu’il paraisse sec (en réalité, le cœur était encore mou).

Remplissage du trou avec du mastic

Remplissage du trou avec du mastic

Arrachage du reste du bois abîmé

Une fois le mastic sec, j’ai entrepris d’enlever le reste du bois abimé, en surface. Là, je n’ai pas été déçu :

raclage du bois abîmé... et mise à nue du cadre de porte

raclage du bois abîmé... et mise à nue du cadre de porte

Là encore, j’ai soigneusement enlevé tout le bois pourri, même si j’avais l’impression d’enlever toute une partie de la pièce en bois.

Rebouchage au mastic

Pour essayer de rester droit, j’ai improvisé un coffrage avec une chute en alu, mais une petite planche de bois aurait aussi pu faire l’affaire. Ensuite, il ne reste plus qu’à tartiner le trou. Dans mon cas, j’ai là aussi préféré procéder par étape, pour que le mastic puisse sécher plus facilement :

Reconstitution de la boiserie avec le mastic

Reconstitution de la boiserie avec le mastic

Après un premier remplissage, j’ai attendu environ 4 jours avant que ce ne soit sec. J’ai ensuite complété pour finir de remplir le trou. A noter que même si j’ai essayé de lisser, j’ai préféré dépasser plutôt que d’être juste en hauteur : il sera toujours plus facile de poncer et mettre de niveau que d’essayer de rajouter un peu de matière :

Remplissage et lissage, à peine plus haut que le reste de la boiserie

Remplissage et lissage, à peine plus haut que le reste de la boiserie

Finition

Une fois le mastic bien sec, vous allez pouvoir le poncer, en vu de le mettre a niveau. Attention à ne pas trop raboter le reste du bois, pour ne pas supprimer la peinture d’origine. Si la partie mastiquée et de petite surface et si vous avez réussi à être presque d niveau, du papier abrasif devrait suffire. Dans mon cas, j’ai vite capitulé et acheté une ponceuse à bande !

Lorsque vous êtes satisfait , il ne vous reste plus qu’à peindre. Prévoir 2 à 3 couches pour un résultat optimal (sur la photo ci-dessous, après 2 couches, le store a raclé la peinture, on voit la couleur du mastic par endroit).

Le résultat : pas parfait, mais on partait de loin !

Le résultat : pas parfait, mais on partait de loin !

Rangé dans : astuce, développement durable, pratique.

Ajouter un commentaire

S'abonner sans commenter

Les commentaires engagent la seule responsabilité de leur auteur. En déposant un commentaire sur ce site, vous concédez à l\'éditeur du site une licence non-exclusive de reproduction de votre commentaire.

// google+1 script: