Le blog 100% pratique de Wally

Nouvel espace communautaire spécial Ventes Privées

Posté par Wally le Jeudi 28 janvier 2010


Je voudrais partager avec vous aujourd’hui une initiative géniale, initiée par VraiBonPlan.com: l’espace communautaire VraiBonPlan Vente Privée .

Bon, il est vrai que je ne suis pas neutre sur ce coup-là, puisque je suis impliqué… mais je peux vous assurer…

Lire la suite de Nouvel espace communautaire spécial Ventes Privées

Ici, les vieux billets sont repassés…

Posté par Wally le Jeudi 9 juillet 2009

Je l’avais annoncé, ce blog n’est pas lié à l’actualité du jour, mais plutôt le traitement de sujets d’actualité.

La nuance? je ne veux pas contribuer à la « course à l’actu » que se livrent certains blogs populaires (presse-citon, chauffeur de buzz, …) ou même sites de grands médias (le figaro, le monde, …), ils le font déjà très bien, je ne vois pas ce que je pourrais apporter.

Par contre, je crois que traiter des sujets à tête reposée, loin de la frénésie de l’annonce, peut s’avérer utile à de nombreux internautes :

Lire la suite de Ici, les vieux billets sont repassés…

Pouvoir d’achat: mieux consommer

Posté par Wally le Samedi 6 septembre 2008

Depuis l’âge de 10 ans, je cherche à dépenser moins. Sans rire, j’ai du être le plus jeune « cliente » de la Redoute. A l’époque, je me débrouillais pour obtenir des pochettes de tirages photo Maxicolor de bienvenue, offrant un développement en tirage double, une pellicule neuve et un cadeau pour…

Lire la suite de Pouvoir d’achat: mieux consommer

Inscription newsletter CODE PROMO

Inscrivez-vous à mes newsletters !

Pour ne pas manquer les prochains articles du Blog Code Promo®,
Inscrivez-vous à mes newsletters !

Partager sur Facebook

Fabriquer un carré potager pour balcon ou terrasse

Posté par Wally le Samedi 23 juin 2012

Le principe du carré potager, c’est de cultiver des fruits, légumes et fleurs dans un petit espace sur-élevé par des planches.

Autant dire que c’est une culture facilement transposable aux balcons et terrasses! Je vous propose donc de fabriquer pour quelques euros des jardinières « carré potager » modulables en hauteur: il suffira d’ajouter (ou enlever) des éléments pour adapter la quantité de terre suivant les plantations.
Dans un jardin, un carré potager fait en général 1.20m de côté. C’est bien trop grand pour la plupart des balcons. Mais quand on y regarde de plus près, ces carrés de 120cmx120cm sont quadrillées en zones de 30 à 40cm… pour obtenir, par exemple, un carré composé de 9 petits carrés de 40x40cm. carre9Si vous avez du mal à comprendre ce que je veux dire, jetez un oeil au dessin ci-contre (cliquer dessus pour l’agrandir)…

Et ça tombe bien, parce que un bac carré de 40x40cm, je sais comment en faire un assez facilement. L’idée est simple: utiliser un caillebotis (dalle en bois) de 40x40cm comme fond, et assembler des parois autour.

Pour les parois, je reprend mon matériau préféré pour fabriquer des jardinières: j’achète des lames de terrasses « eco » (environ 2,50€ la lame de 240cm de long pour 9cm de large). C’est pour cette raison que j’ai préféré faire un carré potager de 40cm de large, plutôt que de 50×50: avec deux lames de terrasses de 240cm, j’ai exactement de quoi faire 12 côtés, autrement dit un carré potager de 3 rangs de hauteur, soit environ 27cm (3x9cm) de haut.

Au passage, si vous le pouvez, récupérez les petites baguettes de bois qui servent à séparer les lames de terrasse chez le marchand de matériaux : on les utilisera pour fabriquer des petits taquets servant à emboîter les différents étages.

Les matériaux

Ainsi, pour réaliser un carré potager de 40cm de côté et  30cm de haut, il nous faut:

  • un caillebotis de 40x40cm (1.10€)
  • 2 lames de terrasse de 240cm (5.90€)
  • des chutes de bois (ou a défaut, acheter un caillebotis supplémentaire qu’on démontera pour récupérer les baguettes supports)
  • Quelques vis « pour agglo » 4×40 pour les côtés et le fond, 3.5×25 pour les taquets
  • Du plastique pour étanchéifier les parois

Le plus long sera de trouver des caillebotis et des lames de terrasse en bon état. En particulier pour ces dernières, assurez-vous qu’elles ne soient pas vrillées…

Mesures et Découpages

On veut un carré d’exactement 40cm de côté; nos planches de côté ne feront donc pas 40cm de long, mais un peu moins: l’épaisseur de la planche en moins. Dans mon cas, les planches (tirées de la lame de terrasse) devront faire environ 38cm de long.

Rien ne vaut une vérification « en situation », si vous avez assez de place:  positionnez une lame de terrasse contre un caillebotis, bord à bord. A l’autre extrémité du caillebotis, positionnez la seconde lame de terrasse perpendiculaire et sur le flanc, pour visualiser la largeur effective de la lame, et déterminer la longueur exacte des planches. Il ne vous reste plus qu’à faire un trait au crayon sur la première lame en utilisant la seconde comme règle.

DSC_7694_cadre-assemblage

Pour découper facilement (et sans erreur) les lames de terrasse, je vous renvoie à mon billet sur « comment bien découper le bois« . Une fois 4 planches découpées, je vous conseille de vérifier qu’une fois assemblées, elles occupent bien tout (et rien que) l’espace au sol du caillebotis.

Une fois l’ensemble des lames de terrasses découpées, vous devriez  vous retrouver avec un gros tas de planches, toutes de la même longeur.

Profitez d’avoir la scie sous la main pour débiter les chutes de bois: on veut des pièces qui soient un peu moins longues que la largeur d’une planche. Ces pièces de bois nous serviront de taquets pour emboîter les différents étages: il nous en faut donc 4 par étage.

L’assemblage des parois en bois

L’assemblage est à la fois simple et fastidieux… surtout si vous avez, comme moi, entrepris de fabriquer 4 carrés potagers d’un coup!

Avant de commencer l’assemblage, si vous aviez prévu de peindre (ou teinter), je vous conseille d’appliquer une première couche, comme expliqué dans mon billet « conseils pour peindre« . La raison est simple: le bois travaille, les planches ne sont pas toutes rectilignes; en les peignant une première fois avant de les monter, vous êtes sûr de ne pas avoir de parties apparentes sans aucune peinture, ce qui serait disgracieux.

Revenons à l’assemblage. Pour obtenir un bon résultat, la clé est de disposer les lames de bois sur une surface bien plane. Ainsi, vous serez assuré que les 4 côté seront de niveau.

Ensuite, n’hésitez pas à mélanger les planches pour obtenir un carré le plus parfait possible : une planche vrillée et une planche coupée pas très droite s’assembleront très bien ensemble!
DSC_7697_planches-percageEnfin, vous allez pouvoir percer. 2 trous en bout de planche, jusque dans la tranche de la planche perpendiculaire. Le but est d’amorcer le trou pour que la planche n’éclate pas lors du vissage. Vous pouvez également, comme je l’ai fait, préparer toutes vos planches: 2 trous au bout. Vous pouvez même fabriquer un gabarit découpé dans du carton pour ne pas avoir à déterminer la position des trous à chaque perçage.

Pour ce qui est du diamètre de la mèche, je vous recommande de prendre 1 taille en dessous de celle de votre vis: pour une vis de 4mm, percer à 3mm.

Une fois les deux petits trous faits dans la longueur de la planche, il ne reste plus qu’à assembler avec 2 vis.

Et… on recommence avec le côté suivant, jusqu’à avoir fixé les 4 côté de notre cadre carré.

Une astuce: si votre planche est légèrement vrillée, faire le premier trou du côté non vrillé. Visser. Forcer sur la planche pour la dévriller, percer, visser en contraignant la planche: elle est dévrillée!
DSC_7703_fond-vissageOn a donc construit un premier cadre carré, qui sera vissé au caillebotis, pour avoir un fond. Pour les cadres suivants, on introduira une étape supplémentaire: avant de percer, on va fixer à l’aide d’une petite vis un des taquets en bois, à mi-hauteur du taquet. Il sera espacé du bord d’exactement une largeur de planche.

Pensez à percer 2 trous (un en haut, un en bas) sur les taquets de bois. Personnellement, je les ais tous percés en même temps, quatre par quatre…

Installer une protection plastique

Il reste à mettre une « jupe » à l’intérieur du carré potager ainsi fabriqué, qui servira à retenir la terre et empêcher l’eau de s’échapper par les parois. Par contre, on veut que le trop plein d »eau puisse s’écouler par le fond: il ne faut pas oublier de faire des petits trous, et de mettre quelques cailloux pour drainer le tout.

Pour ce plastique, vous pouvez utiliser de la récupération (sac de terreau, par exemple), ou une bâche de peintre. La clé est de choisir un plastique assez épais et résistant, pour éviter qu’il ne s’effrite sous l’effet du soleil et des UV.

Pour la partie inférieure de notre carré, on va habiller l’intérieur de manière assez simple; pour ma part, j’ai fait tenir le plastique avec des simples agrafes (photo de gauche), mais vous pouvez aussi utiliser des punaises.

Pour les cadres de réhausse, on va habiller l’intérieur sur une longueur supérieure à la hauteur du cadre. Ainsi, en les empilant, le plastique recouvrira celui du carré de dessous (photo de droite).

DSC_7723_plastique-fond DSC_7722_plastique-cadre

Il ne vous reste plus qu’à mettre en place vos carrés potagers: choisir la hauteur en fonction de la quantité de terre requise par vos plantations, installer la terre, planter… et récolter. N’hésitez pas à partager vos expérimentations !

DSC_7731_modulable

Rangé dans : développement durable, pratique.

Ajouter un commentaire

Rendez-vous dans le Forum Code Promo.com en cliquant ici pour ajouter votre commentaire.

    • Most Discussed

    • None found
// google+1 script: